NEWSLETTER

Recevoir la newsletter par email



 

Retour à la liste





FRANCE (Anatole)

L'Affaire Crainquebille. 62 compositions de Steinlen gravées par Deloche, E. et F. Florian, les deux Froment, Gusman Mathieu et Perrichon.

Paris, Edouard Pelletan, 1901.

Petit in-4. Reliure demi maroquin rouge à coins, dos lisse orné de filets et mosaïqué de listel brun, filets dorés sur les plats, tête dorée, couverture conservée. (R. Affolter).

Édition originale. Tirage limité à 400 exemplaires numérotés, un des 343 sur vélin à la cuve du Marais, ici n° 374. Très belle composition typographique en rouge et noir avec les caractères de Gabriel Peignot. Ouvrage illustré de 63, et non 62, dessins in et H.T. de Steinlen gravés sur bois. Belle publication fort recherchée et très cotée d'après Carteret. L'éditeur Edouard Pelletan avait pour ambition de réhabiliter la gravure originale sur bois. Dans cette optique, il rédigea son manifeste en 1896. Parmi les nombreux livres qu'il produisit, deux furent emblématiques dont l'Affaire Crainquebille illustré par Steinlen. Steinlen (1859-1923), collaborateur de l'Assiette au Beurre, du Chat Noir et du Gill Blas illustré, fondateur du journal Les Humoristes avec Forain, Willette et Léandre. Son oeuvre est considérable. Son illustration de l'Affaire Crainquebille d'Anatole France reste une de ses grandes réussites, peu après il réalise un magistral portrait de ce dernier. Steinlen est le peintre de la rue, des faubourgs et des quartiers populeux de Montmartre. Pour Cl. Roger-Marx "Il est l'ami de tous les déshérités, de tous les errants des villes, qui glissent, maigres et voutés, sous le vent, sous la pluie, de Crainquebille qui pousse sa misère interminablement. Il s'est plu à illustrer les rêves d'une génération généreuse qui croyait, avec Anatole France, à l'avènement de temps meilleurs..."(Bénézit). Ex libris.



800 €




Contacter le libraire
pour plus d'information



SUR LE MÊME THÈME