NEWSLETTER

Recevoir la newsletter par email



 

Retour à la liste





DU ROZOIR (Charles)

Relation historique, pittoresque et statistique du Voyage de S.M. Charles X dans le département du Nord.

Paris, A. Belin, 1827.

In-folio, 142 pp., 8 planches H.T. Reliure demi chagrin vert époque du milieu du XIXe siècle, dos à nerfs orné de fleurs de lys, couverture imprimée conservée.

Édition originale. Ouvrage orné de 8 planches lithographiées hors-texte : carte de l'itinéraire, l'entrée dans Cambrai, vue de la fontaine érigée sur la grande place de Douai, entrée à Lille, vue de la tribune élevée devant la préfecture, l'accueil à l'Hotel de ville de Hazebrouck, les écluses de Dunkerque, les médailles frappées à l'occasion. En septembre 1827 Charles X visite le département du Nord, les autorités exhortent les populations à venir acclamer le souverain. En réalité la désaffection pour ces entrées royales est bien réelle et paraissent être une survivance de l'ancien régime. "Le peuple se détourne, voire s’oppose parfois, à cette théâtralisation grandiloquente et coûteuse de la puissance d’un état monarchique lointain, qui concentre sa thaumaturgie à Versailles, sa geste épique sur les champs de batailles européens ou ses rêves de grandeur dans les salons parisiens. Charles du Rozoir, conscient de ces freins aux réjouissances cérémonielles de l’entrée, écrit dès la troisième page de son ouvrage que la situation des départements du Nord de la France « assez rapprochée de la capitale » diminue « la difficulté toujours si grande pour un roi de s’éloigner du centre de son gouvernement » et que le « même motif » doit rendre « moins considérables les dépenses attachées au déplacement d’un Monarque si généreux » , l’une des principales raisons de ce renoncement progressif à l’entrée se comprend par l’abandon de cet outil de propagande, de cette cérémonie de l’information par le pouvoir monarchique lui-même au profit d’une diffusion plus large de l’idéologie grâce à l’écrit et à l’administration locale plus nombreuse. Ce changement dans l’émission du discours politique se constate dans l’évolution des livres d’entrée." (Mathieu Mercier, in Revue du Nord, 2005) (des piqures éparses, mouillure angulaire en queue).



450 €




Contacter le libraire
pour plus d'information



SUR LE MÊME THÈME