NEWSLETTER

Recevoir la newsletter par email



 

Retour à la liste





L'Alcoran de Mahomet.Traduit d'arabe en françois, par le sieur Du Ryer, Sieur de la Garde Malezair.

La Haye, Adrien Moetjens, 1683.

Petit in-12, Frontispice, 5 ff., 486 pp., 2 ff. Reliure janséniste plein maroquin rouge, dos à nerfs, double filet doré sur les coupes, non rogné. (Hardy).

Édition elzévirienne de la première traduction française et première traduction en langue vernaculaire européenne du Coran, illustrée d'un beau frontispice gravé sur cuivre signé J. Padebrugge. Page de titre à la Sphère. La première édition française d'André Du Ryer fut publiée une première fois à Paris en 1647 suivie en 1649 de la première édition elzévirienne ; en 1672 une deuxième édition elzévirienne sortit des presses de Daniel Elzevier. Concernant cette édition de 1683 : « On aurait tort d'en conclure, avec M. Walther, que ce volume est de ceux que Moetjens a acquis à la vente du fonds de Daniel Elzevier et qu'il a remis en circulation avec un titre renouvelé. L'édition de 1683 est une copie exacte et ligne pour ligne de celle de 1672, dont en effet Moetjens s'était rendu adjudicataire, mais c'est positivement une réimpression» (Willems). Brunet III-1309. Willems 1472. André du Ryer (1580-1660), diplomate en Egypte, publia une grammaire turque en 1630 et cette première traduction du Coran en langue vernaculaire européenne. Louis XIII le nomma secrétaire et interprète pour les langues orientales. Bel ex libris armorié.



900 €




Contacter le libraire
pour plus d'information



SUR LE MÊME THÈME