NEWSLETTER

Recevoir la newsletter par email



 

Retour à la liste





VAN DER HAER (Floris)

Les Chastelains de Lille.Leur ancien estat, office & famille. Ensemble l'estat des anciens comtes de la république & empire romain, des goths, lombards, bourguignons, françois, & au règne d'iceux des Forestiers & Comtes anciens de Flandre. Avec une particulière description de l'ancien estat de la ville de Lille, en Flandre, les trois changements signales tant d'icelle ville que du pays.

Lille, Christophe Beys, rue de la Clef à l'image de S. Luc et Pierre de Rache, 1611.

Petit in-4, 2 ff., 299 pp., 1 bois gravé H.T., 6 tableaux généalogiques dépliants. Reliure plein vélin époque, titre manuscrit au dos, traces de lacets.

Édition originale. L'ouvrage fut longtemps considéré, jusqu'à la fin du XIXe siècle, comme le premier imprimé lillois. La plupart des exemplaires sont à l'adresse des deux libraires-imprimeurs lillois "De l'Imprimerie de Christophe Beys et chez Pierre de Rache, librairie". Les bibliographes signalent des exemplaires à la seule adresse de Christophe Beys. L'exemplaire est complet de ses 6 tableaux généalogiques, ce qui est rare, beaucoup d'exemplaires en sont incomplets. Danchin donne une description erronée de l'ouvrage en comptant 5 tableaux. Houdoy 7, Danchin I-13, Bruchet 704, Labarre 13. Saffroy 22283 et 22283a. L'ouvrage est divisé en 2 livres. Dans le premier, Van der Haer examine ce qu'étaient les comtes chez les romains et les anciens châtelains de Lille devenus comtes de Flandres. Le second livre contient l'histoire particulière de ces châtelains dans les trois maisons de Lille, de Luxembourg et de Bourbon. "Floris Van der Haer naquit à Louvain en 1547, il était chanoine de St Piere à Lille depuis soixante huit ans lorsqu'il mourut en 1624. Il a laissé quelques ouvrages. Ses Chastelains de Lille est le plus important. C'est le livre le plus utile de ceux qui aient été imprimés à une époque ancienne sur l'histoire de Lille" (Danchin). L'historien Alexandre de Saint-Léger souligne l'importance des prérogatives des châtelains et de la coutume particulière de Lille dans l'histoire de la ville. Christophe Beys (1610-1647), petit-fils du célèbre imprimeur anversois Christophe Plantin, est le troisième imprimeur lillois dans l'ordre chronologique. Il convient de remarquer toutefois que si l'imprimerie avait fonctionné à Lille avant son arrivée, elle ne paraît pas avoir été bien florissante. On ne connaît de ses deux prédécesseurs, Tack et Stroobant, qu'une dizaine d'impressions typographiques peu importantes, la première de 1595. (un accroc sur un mors et les coiffes, une déchirure dans la marge d'un feuillet, cachet rond d'institution religieuse sur le faux-titre et le titre). Ex libris manuscrit daté de 1611 sur le faux-titre. Bon exemplaire.



800 €




Contacter le libraire
pour plus d'information



SUR LE MÊME THÈME