NEWSLETTER

Recevoir la newsletter par email



 

Retour à la liste





Le Magister plus savant que son curé. Almanach très-chrétien, des plus curieux et de toute nouveauté, composé pour la plus grande gloire de Dieu, et de l'humanité.

Imprimé à la Vallée des Cygnes, à l'Enseigne de la Lumière, l'an X de la République Fr., [Valenciennes, chez Prignet frères], (1802).

In-16 (96 x 162 mm), 142 pp., 1 planche gravée dépliante, vignette de titre gravée sur bois. Reliure bradel demi percaline rouge début XXe, titre doré en long. Exemplaire non rogné.

L'almanach débute par le calendrier de l'année et se termine par une planche gravée représentant les signes du zodiaque intitulée "Position du ciel à minuit le 25 décembre, jour où l'on célébrait, Natalis, Solis, Invicti, ou la Naissance du Soleil". Nous l'avons compris ce rare almanach est hostile à la religion. D'après Aimé Leroy (in Archives historiques du Nord de la France. Les hommes et les choses. 1829. p. 33) ce petit ouvrage fut imprimé à Valenciennes par Prignet et écrit par MM. Paliez et Bruneaux qui s'inspirèrent de l'Origine de tous les cultes de Dupuis. A Valenciennes le scandale fut énorme, le prêtre Carpentier "animé d'un zèle ardent, se transporta, le 25 pluviose an X, vers minuit, accompagné de plusieurs autres prêtres et ex-religieuses, sur une place publique, où un exemplaire fut solennellement livré aux flammes tandis que les ex-religieuses chantaient des hymnes sacrées..." Inconnu de Grand-Carteret, de la B.N.F., du CCFr et du Worldcat; un exemplaire présent à la bibliothèque de Valenciennes. (dernier feuillet un peu sali).



200 €




Contacter le libraire
pour plus d'information



SUR LE MÊME THÈME