NEWSLETTER

Recevoir la newsletter par email



 

Retour à la liste





[DELISLE DE SALES (Jean-Baptiste Claude)]

De la philosophie de la nature, ou Traité de la morale pour l'espèce humaine, tiré de la philosophie et fondé sur la nature.Troisième édition, et la seule conforme au manuscrit original.

A Londres, et se trouve dans la plupart des capitales de l'Europe, 1777.

6 volumes In-8, 366, 456, 414, 406, 451, 490 pp., frontispice, 12 gravures hors-texte et 6 titres gravés. Reliure plein veau marbré époque, dos à nerfs orné, pièces de titre citron et de tomaison verte, tranches rouges.

Cette troisième édition est ornée de 6 titres gravés avec des vignettes différentes pour chaque volume, d'un frontispice et 12 gravures par Née d'après Monnet. Jean-Baptiste-Claude Isoard (1739 ou 1743-1816) dit Delisle de Sales, adopte très vite le patronyme de sa mère, Delisle. Son oeuvre de philosophe, d'auteur dramatique et de romancier est importante. Cet ouvrage est sans conteste celui qui rencontra le plus de succès puisque l'on compte sept éditions. En 1777, date de cette 3e édition, son ouvrage, passé d'abord inaperçu, est jugé contraire à la religion et aux mœurs, impie, blasphématoire et séditieux, et son auteur condamné au bannissement perpétuel par arrêt du Châtelet. Tandis qu'il attend en prison son jugement en appel, de nombreuses personnalités lui rendent visite et une souscription, à laquelle Voltaire contribue 500 livres, est lancée en sa faveur. Delisle de Sales, qui salua l'arrivée de la Révolution, refusa cependant sa politique anti-religieuse, défendit les déistes, et fut enfermé durant la Terreur. Membre de l'Institut national des sciences et des arts dès sa création en 1795 ; sa bibliothèque compta quelques 36.000 volumes, dont le catalogue fut publié lors de sa dispersion en 1810 peu avant sa mort. Cioranescu 22809 et suivants. Bel exemplaire très frais.



500 €




Contacter le libraire
pour plus d'information



SUR LE MÊME THÈME