NEWSLETTER

Recevoir la newsletter par email



 

Retour à la liste





Ensemble de 2 pièces manuscrites du XVIIIe concernant l'assèchement et l'exploitation des Moëres. Mémoire instructif pour Monsieur Gelhay sur la demande faite à M. de Bourgogne d'une augmentation de fonds par Mr les Intéressés dans la Régie des Moëres appellée le Fief Courtois. Précis de l'affaire. Les Moëres près Dunkerque sont un terein assez considérable autrefois couvert par les eau de la mer, desséché et mis dans la plus grande valeur pendant 40 ans en suite submergé de nouveau et depuis, obtenu en concession par M. le comte d'Hérouville pour être encore desséché. Il y parvint en grande partie mais la dépense excédant ses forces, il appella à son secour M. du Fief Courtois qui moyennant un bail dont les bénéfices devaient se partager....

Sans lieu, (1771),

In-folio, 4 pages pliées.

Pour l'exploitation et l'aménagement des Moëres, une société appelée Fief Courtois, avait momentanément tenu, à titre de bail, du comte d'Herouville, une partie des terres. L'affaire dura une dizaine d'années et accumula les pertes. Rapport rédigé à la demande M. de Bourgogne a qui l'on demande un nouvel apport de capitaux dans l'affaire. Rapport détaillé sur la constitution de cette société d'exploitation et de ses associés et de leurs agissements. Joint une Lettre Autographe SIgnée de M. de Bourgogne du 7 Octobre 1783 adressée à un notaire de Paris. In-8 plié, recto-verso avec cachet de cire rouge. "J'ai eu l'honneur Monsieur, de vous écrire le mois dernier et en vous priant de m'aider de vos conseils, je vous ai envoyé une lettre par laquelle on me presse de faire un nouveau fond de 6 à 7000 Livres dans mon affaire des Moëres, avec une menace d'être poursuivi si je satisfait pas à cette nouvelle mise de fonds. Pourrais-je Monsieur assez compter sur vos bontés,...." M. de Bourgogne expose les raisons de son incapacité à répondre favorablement à cette demande de capitaux et demande l'intercession du notaire dans cette affaire.



130 €




Contacter le libraire
pour plus d'information



SUR LE MÊME THÈME