NEWSLETTER

Recevoir la newsletter par email



 

Retour à la liste





Précis et conclusions, pour M. Achille Delamarre, avocat à la Cour royal de Paris, agissant en qualité de tuteur de Gustave-Léon RICHEBE, enfant mineur, appelant d'un jugement du tribunal d'Arras. Contre le sieur Gistave-Norbert-Joseph RICHEBE, propriétaire domicilié à Arras.

Douai, V. Adam, Mars 1840,

In-4, 16 pp.

Broché, couverture muette. En Août 1832, Gusatve-Norbert-Joseph Richebé, né à Lille et demeurant à Arras, transféra, avec sa famille, sa résidence à Paris. Il fait la connaissance de la demoiselle Pauline Laumier, connue sous les noms Elianthe Sappe, couturière (et prostituée). Une liaison intime suivit,..., il ne nous appartient pas d'en apprécier la moralité... Le 3 Juin 1833, Pauline donna le jour à un enfant du sexe masculin, qui reçut les prénoms de Gustave-Léon... Le 21 ocrtobre suivant Richebé, devant l'offcier de l'état-civil, reconnait l'enfant, comme leur enfant naturel... Le père étant alors mineur, s'ensuit un procès pour casser cette reconnaissance comme entacher de dol, de fraude,... Un roman !



60 €




Contacter le libraire
pour plus d'information



SUR LE MÊME THÈME