NEWSLETTER

Recevoir la newsletter par email



 

Retour à la liste





BERNARDIN de SAINT-PIERRE (Jacques-Henri)

Paul et Virginie.

Paris, de l'Imprimerie de P. Didot l'Ainé, 1806.

Grand in-4, XCII-194-(6) pp., 1 feuillet, 1 portrait en frontispice et 6 gravures hors-texte. Reliure plein veau blond du XIXe siècle, dos à nerfs de triples filets dorés en encadrement dans les caissons, pièce de titre, triplet filet doré en encadrement sur les plats, dentelle dorée intérieure.

Superbe édition imprimée sur vélin, la dernière parue du vivant de l'auteur et revue par ses soins. Elle donne le texte définitif de l'ouvrage ainsi qu'une importante préface de 92 pages en édition originale. Elle est illustrée d'un beau portrait en frontispice de l'auteur par Louis Lafitte et de 6 figures hors-texte gravées sur cuivre d'après Gérard, Girodet, Lafitte, Isabey, Prud'hon et Moreau, gravées par Bourgeois de la Richardière, Bovinet, Mecou, Pillement fils, Prot et Roger. Les figures sont très belles La composition touchante de Moreau et surtout la dramatique figure du Naufrage de Virginie par Prud'hon rendent ce volume très intéressant. Trois feuillets contiennent la liste des souscripteurs. L'exemplaire est complet d'un feuillet rarement présent, un Avis de Didot concernant la mise en vente de l'ouvrage, la souscription, les conditions et le placement des gravures. Bel exemplaire enrichi d'une Lettre Autographe Signée de Bernadin de Saint-Pierre à l'avocat dieppois Meliot. Longue et belle lettre touchante de remerciements pour service rendu dans laquelle B. de S.-P. félicite chaleureusement l'avocat d'avoir été le père de 10 enfants à l'age de 36 ans et qu'il en reste encore 8 vivants "c'est une bénédiction de patriarche". Il promet un exemplaire de cette édition de Paul et Virginie à l'avocat Meliot avec quelques petits suppléments... 2 feuillets in-4, 38 lignes manuscrites (lettre collée en tête sur la page de garde, déchirure sur le feuillet d'adresse). Cohen 933. Tchemerzine V-648-650. Jammes, Didot n° 98. Cette préface inédite, qui remplace l'avant-propos des éditions antérieures, contient l'histoire détaillée de la publication de cette édition. L'auteur y mentionne les préjudices que lui ont causé les dizaines de contrefaçons. Il explique même sa décision de publier une édition illustrée par le "désir paternel de laisser à mes enfants... une édition exécutée par les plus habiles artistes afin qu'elle ne put être imitée par les contrefacteurs". La publication fut retardée par d'innombrables obstacles énumérés dans la préface. Ce livre confirme le rôle essentiel de Pierre Didot dans la création du livre de peintre même si la responsabilité doit, dans le cas présent être partagée avec Bernardin de Saint-Pierre. Exemplaire enrichi d'une L.A.S. de l'auteur.



2500 €




Contacter le libraire
pour plus d'information



SUR LE MÊME THÈME