NEWSLETTER

Recevoir la newsletter par email



 

Retour à la liste





FLAUBERT (Gustave)

Madame Bovary. Moeurs de province.

Paris, Michel Lévy frères, 1857,

2 volumes in-12, Pagination continue 490 pp.

Reliure demi chagrin bleu époque, dos à nerfs.Exemplaire très bien conservé, sans aucune rousseur ni pipûre, dans sa reliure d'époque. Édition originale de premier tirage du chef-d’œuvre de la littérature française. . D'après Clouzot il faut "donner évidemment la préférence aux exemplaires reliés en deux volumes". Exemplaire complet du premier feuillet "A Marie-Antoine-Jules Senart" (avec la faute Sénart au lieu de Sénard), de la dédicace à Louis Bouilhet, et du nom de l'imprimeur au verso du faux-titre et de ses différentes caractéristiques bibliographiques : au bas du titre : Traduction et reproduction réservées. - Au bas de la page 490 : Paris, Typ. De Mme Vve Dondey-Dupré, rue Saint-Louis, 46. - P. 7, ligne 23: "et la posa" (interval trop long). - P. 22, ligne 1: "espaces" (au lieu de espacés). - P. 67: le nombre 67 n'est pas imprimé. - P. 145, ligne 24: "demanda-t-elle" (au lieu de se demanda-t-elle). - P. 282, ligne 2 et 3: les mots "cheveux" et "de grosses" sont mal imprimés. - P. 475, ligne 20: le mot "Théodore" est mal imprimé. (sans le catalogue de l'éditeur à la fin du tome I). Le roman paru d’abord dans la Revue de Paris à l’automne 1856, en février 1857, le ministère public porte plainte contre le gérant de la Revue de Paris, Mr Flaubert et l’imprimeur pour « outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes mœurs ». Pour faire face au réquisitoire de l'intraitable procureur Ernest Pinard, l'avocat de Flaubert, Jules Sénard, oppose une plaidoirie pleine d'intelligence et d'esprit. Flaubert fut acquitté. Vicaire III,721. Carteret I,263. Talvart et Place. En français dans le texte 277.



2500 €




Contacter le libraire
pour plus d'information



SUR LE MÊME THÈME