NEWSLETTER

Recevoir la newsletter par email



 

Retour à la liste





AIGUILLON (Em. Armand de Vignerot du Plessis, Duc d')

L. S. de remerciements.

Aiguillon, le 26 juillet, 1776.

In-8.

Lettre d'exil écrite du chateau d'Aiguillon à un correspondant resté fidèle. "Je suis très reconnaissant de la part que vous voulez bien prendre à la perte que j'ai faite..." De quelle perte s'agit-il ? est-ce celle de ses fonctions et de ses titres ? Le duc d'Aiguillon (1720-1788), Secrétaire d'Etat des Affaires étrangères et de la Guerre sous Louis XV. Avec l'avènement de Louis XVI, la situation du duc d'Aiguillon est très compromise en raison de ses rapports avec Madame du Barry. Marie-Antoinette lui reproche en outre sa sévérité à l'égard du comte de Guines, ambassadeur à Londres; accusé de malversations, tandis que l'ambassadeur d'Autriche, Mercy-Argenteau, l'accuse d'être à l'origine d'une campagne de calomnies contre la reine. Il est disgracié, démissionne le 2 juin 1774, exilé le 16 mai 1775, non dans son château de Véretz, près de Tours, qu'il avait somptueusement remis au goût du jour, mais au château d'Aiguillon (Lot-et-Garonne), à deux cents lieues de Versailles, bâtisse délabrée et quasiment démeublée.



100 €




Contacter le libraire
pour plus d'information



SUR LE MÊME THÈME