NEWSLETTER

Recevoir la newsletter par email



 

Retour à la liste





[PECQUET (Antoine)] et [Mme de VIEUX-MAISONS]

Mémoires secrets pour servir à l'histoire de Perse. Nouvelle édition, revue, corrigée et augmentée.

Amsterdam, aux depens de la Compagnie, 1746,

2 textes en 1 volume In-12, 11 ff., 344 pp., 20 ff., vignette de titre gravée.

Reliure plein veau époque, dos à nerfs orné de fleurons et dentelles, pièce de titre rouge.Des bibliothèques Chardey du Havre et Charles Dumain avec ex libris, et ex libris manuscrit de M. Niel. Quelques annotations manuscrites de l'époque dans les marges. Voir la longue notice de Barbier pour cet étrange ouvrage. Les Mémoires secrets pour servir à l'histoire de Perse, c'est-à-dire de France, parurent pour la première fois en 1745. On les attribua au célèbre Pecquet (premier commis des affaires étrangères). Il y a pourtant lieu d'en douter, vu la différence de style de ces Mémoires avec celui de Pecquet. On a aussi attribué l'ouvrage au chevalier De Resseguier; c'est à tort : il était à la Bastille pour d'autres vers à l'encontre de Mme de Pompadour. En tout état de cause Pecquet fut embastillé pour l'ouvrage. L'inspecteur de la librairie Hémery, l'attribua à Mme de Vieux-Maisons. Ensuite on songea à Voltaire, qui se récusa par avance. L'éditeur de cette édition l'augmenta d'une clef pour identifier les personnages. C'est sans doute le premier ouvrage dans lequel est il est question du Masque de Fer. On trouve un second texte en édition original relié à la suite : Les Amours de Zeokinizul, roi des Kofirans. Ouvrage traduit de l'arabe du voyageur Krinelbol. Amsterdam, aux dépens de Michel, 1746. 2 ff., 106 pp. Barbier rapporte que les papiers de Mme du Hausset, femme de chambre de Mme de Pompadour, porte que les "Mémoires secrets...la Perse" sont de Mme de Vieux-Maisons. Cette dame serait également l'auteur des "Amours de Zeokinizul", attribués ordinairement à Crébillon fils. Il est probable que Mme de Vieux-Maisons a confié la publication de ces deux libelles à Pecquet et à Crébillon. Cette assertion explique la réunion de ces deux textes dans le même volume.



500 €




Contacter le libraire
pour plus d'information



SUR LE MÊME THÈME