NEWSLETTER

Recevoir la newsletter par email



 

Retour à la liste





TABOUROT (Estienne)

Les Bigarrures et Touches du Seigneur des Accords; avec les apophtegmes du Sieur Gaulard. Et les Escraignes dijonnoises. Dernière édition. De nouveau augmentée de plusieurs épitaphes, dialogues et ingénieuses equivoques.

Paris, Theodore Girard, Arnould Cotinet, 1662,

2 volumes in-16, 12 ff., 514 pp., 262 pp., 1 f. 1 portrait gravé sur bois ainsi que quelques vignettes.

Reliure plein maroquin rouge, dos à nerfs richement ornés d'entrelacs de filets, triple filet doré en encadrement sur les plats, double filet doré sur les coupes, dentelle en encadrement intérieure, tranches dorées sur marbrures. (David). Brunet V-629. Tchemerzine X-335. Cette édition jolie, considérée comme définitive, est une des plus recherchées. Etienne Tabourot (1549-1590), procureur du roi au bailliage de Dijon, il passe sa vie à écrire et à prendre part aux luttes politiques dans le parti de la Ligue dont il fut un membre des plus actifs. Les Bigarures parurent en 1572, les Touches en 1585, les Apophtegmes en 1614 avec les Escraignes dijonnaises de manière postume. Le quatrième livre des Bigarures est en réalité le second. L'ouvrage comme l'indique le titre, traite de toutes sortes de sujets : invention et utilité des lettres, le rébus de Picardie, équivoques, calembourgs, anagrammes,.. La seconde partie est plus sérieuse. Tabourot ne redoute pas la grivoiserie, il n'hésite pas à écrire dans les termes les plus crus les récits populaires auxquels se complaisait le menu peuple de son temps. Les Escraignes sont précieuses comme un témoignage sur l'esprit bourguignon à la fin du XVIe siècle. (Grente).



1500 €




Contacter le libraire
pour plus d'information



SUR LE MÊME THÈME